Je reviens tout juste du Sénat avec ma casquette Présidente de l'association PaMaNa.

Etait discutée en séance publique ce soir le proposition de loi de la sénatrice centriste Mme Muguette Dini concernant l'expérimentation des maisons de naissance en France. Il y avait avec moi nos deux Isabelle bien entendu (les sage-femme de la maison de naissance de Pontoise), Monique notre secrétaire, Florence notre référente commission politique, MarieDo (ex sagefemme du CHU de Pontoise) + l'équipe du CALM (Comme A La Maison, la maison de naissance parisienne à la maternité des Bluets)

Ca a été deux heures passionantes.

D'abord, il faut le souligner, l'arrivée à l'intérieur du Sénat est somptueuse, on en a plein les yeux...

Salle_des_Conferences_3

senat-1024w-13

 

 

 

 

 

 

 

 

Tous ces protocoles dès la porte d'entrée, la curiosité de découvrir ce lieu, y a pas à dire, ça impressionne.

Et puis le plaisir toujours de se retrouver tous ensemble pour traverser chaque nouvelle étape dans ce looooong chemin politique que nous poursuivons depuis plusieurs années.. ça recharge les batteries!

Mme Dini est venue nous saluer à notre arrivée et puis nous sommes entrés à l'étage sur le balcon "public" qui surplombe l'hémicycle. Là encore, la salle est impressionante, chargée d'histoire et de dorures... (par contre bonjour les mauvais bancs... les jambes ne rentrent pas, pour la ptite histoire,on a passé deux heures à se tortiller pour éviter les crampes :)

senat

Mme Dini a ouvert la séance en présentant les grandes lignes de son projet de loi et en parlant de sa visite à Pontoise le mois dernier. C'est un plaisir de voir combien elle connait son sujet, cette proposition de loi lui tient à coeur (elle l'avait déjà défendu il y a deux ans à l'époque  du PLFSS). Elle a su retranscrire tous les tenants et les aboutissants, les nuances, les particularités, elle a défendu le rôle des sage-femmes, leurs compétences comme partenaire de santé, maillon essentiel d'une offre de soins plus vaste (chacun son rôle, chacun à sa place), le suivi global, le rôle primordial du tryptique Autonomie des Sage-femme/Association de parents/ Maternité partenaire

Ensuite s'ensuit un représentant de chaque parti politique. Chacun à son tour sur un temps prend la parole pour exprimer son point de vue et donner la position de son groupe face au projet (-pour ou contre-). Chaque déplacement, chaque intervention est normé dans un rituel précis. On voit aussi de notre place les huissiers, les secrétaires et autres s'agiter dans une grande mécanique bien huilée. C'est amusant.

Il y avait peu de sénateurs présents, beaucoup de femmes, mais les échanges ont été riches et pertinents (aussi bien les pour que les contre). Les arguments ont été un à un avancés, réfutés, appuyés, débattus. J'ai particulièrement apprécié les interventions de M... (je n'ai pas noté son nom, je le cherche de ce pas et j'édite mon message), sénateur UMP et de Mme Gillot, sénatrice PS du Val d'Oise.

J'avoue avoir eu mon petit moment d'émotion en entendant parler à plusieurs reprises du projet pontoisien, du travail remarquable effectué par nos deux Isabelle. Ces années de préexpérimentation à Pontoise sont un vrai atout. Ca donne un peu de recul, ça montre que c'est possible, même en France, même en intrahospitalier, ça donne des chiffres, ça rassure, ça concrétise aussi, ça chasse les idées reçues. Cette reconnaissance fait du bien à entendre car vraiment ce qui se passe au quatrième étage de cet hopital de Pontoise est rare et mérite que l'on s'y arrête, tant en qualité de soins, qu'en lien social, en humanité, en soutien à la parentalité.

Je parle de Pontoise parce que je le vis de l'intérieur, mais il est évident qu'il en est de même pour le Calm comme pour tous les autres projets qui attendent d'éclore partout sur le territoire, rassemblés autour du Collectif MdN.

Voilà, donc tout ça c'est plutôt encourageant. La séance s'est cloturée sur un récapitulatif de Mme Touraine, ministre de la santé, qui répondait point par point aux différents sénateurs qui avaient pris la parole et donnait son point de vue (plutôt pour l'expérimentation). Discours très intéressant également.

En conclusion, si tout va bien, le débat se poursuivra au mois de Juin et sera suivi immédiatement d'un vote. Si le vote est positif, un budget pourra être présenté au moment du PLFSS (projet de loi de financement de la sécurité sociale) à l'automne avec les députés cette fois. (Si j'ai bien compris)

 

A l'issue de la séance publique, on a été invités à boire une coupe de champagne par Mmes Dini et Gillot. Ca a permis à chacun d'approfondir le débat, aux Isabelle de repréciser certains points. C'était très intéressant, vraiment. Suivre tout ça de l'intérieur. Et vu qu'il était tard, on a même eu le privilège de redescendre par l'escalier des ministres ;) petit plaisir supplémentaire! (c'est magnifique!)

escalier-d-honneur-senat-983834

Au delà des étiquettes politiques, ce que j'aime dans ces débats, c'est que la question de la maternité est avant tout une question de femmes. On a recueilli comme toujours en off le vécu des uns et des autres sur leur propre expérience de vie, sur leurs accouchements, les manques, les belles rencontres... Evoquer l'accouchement, ça fait parler n'importe qui, c'est archaîque, ça ramène immédiatement à des questions essentielles et viscérales. Nous sommes toutes logés à la même enseigne en traversant l'épreuve de la maternité. Ca nous marque, ça s'inscrit en nous et ça nous façonne. Et j'aime ces partages-là, j'aime entendre ces histoires de femmes (autant quand ce sont les sage-femmes qui racontent que les mamans, les grands-mères...)

Voilà un premier article à chaud. Pour des détails plus techniques, il faudra plutôt lire les compte rendus officiels, moi je voulais juste partager un peu mon ressenti ici. En tant que citoyen, ça m'a plu d'assister à une séance publique, de mieux comprendre le fonctionnement, qui fait quoi, comment ça marche, pourquoi, dans quel ordre, à quelles fins... C'est tellement complexe. C'est impressionnant aussi d'observer une poignée de gens réfléchir, se positionner et prendre tout un tas de décisions qui nous concernent tous. C'en est même un peu flippant j'avoue...

 

Alors maintenant suite au prochain épisode, mais ça avance, ça avance, et c'est passionant de prendre parti, de militer pour une liberté de choix et de voir que ça porte aussi ses fruits quelques fois :)

Je me couche de ce pas, je suis rincée! Bonne nuit à vous!