En tant que maman, si il y a une chose que je ne louperais sous aucun pretexte, ce sont les sorties scolaires! Comme si je n'avais pas assez de mes propres enfants, de ceux qui vont et viennent à ma maison, de ceux à qui j'ai pu faire classe dans une autre vie... j'ai toujours adoré participer à mon échelle aux activités des enseignants et mettre un pied dans les classes. Aller vers l'école avant d'attendre qu'elle vienne à moi.

Que ce soit avec les instits qu'on apprécie ou pas, que ce soit au sein de l'établissement, en sortie régulière ou en sortie exceptionnelle, que ce soit pour partager un savoir faire, pour aider, pour faire acte de présence ou juste pour rien, comme ça par plaisir, ça vaut le coup de passer le cap! Y a que du bon: d'abord les étoiles dans les yeux de nos propres loulous (mélange de fierté, plaisir, jubilation), aussi parce que ça donne un coup de main aux enseignants, ce n'est pas negligeable, et puis parce que les autres élèves aussi sont hyper curieux, réceptifs et enthousiastes quand un parent pointe le bout de son nez. Ca nous permet de les rencontrer, de mettre des visages sur des prénoms prononcés par nos enfants à longueur de journée. Et enfin et surtout c'est bon pour soi, parce qu'on le sait que c'est du temps qui fait du bien à tout le monde, que ça rapproche, que ça nous reconnecte les uns aux autres dans un quotidien qui file à toute allure. Ces années-là ne reviendront pas, nos enfants grandissent et c'est tant mieux.

 

Mon métier et ma motivation ont fait que j'étais en général de toutes les sorties. Je ne suis pas une référence, j'en suis consciente! Mais que ce soit une fois dans notre vie ou toutes les semaines, les bienfaits sont les mêmes. Entrer dans les écoles, c'est comme lire une histoire, c'est comme préparer un gâteau, ça fait du bien!

J'ai aujourd'hui des tas de souvenirs passionants avec chacun de mes trois enfants. Des souvenirs de cueuillette de pommes, de dégustation de jus fraîchement pressé, de sorties à la ferme(ça ça revient très souvent!), de musée à Auvers-sur-Oise, de pique-niques, de cross inter écoles, de journées à l'autre bout de l'île de France pour écouter des contes, de sorties en bus dans les bouchons, à pieds à la queuleuleu, de piscine, de carnaval, de kermesse... Ce sont des journées qui m'ont marquée, qui ont marqué mes enfants, ça reste, ça accompagne, ça donne du sens à l'école, ça rassure, ça motive...

J'ai aussi des souvenirs au sein des classes. Parfois, ça me prend, je me décide à aller au devant des enseignants pour proposer mes services. Il m'est arrivé de venir jouer de la musique (des extraits du Soldat Rose de Chédid avec ma guitare) aux enfants. Alors bien sûr, la musique, c'est facile, ça plait, ça attire, ça attise la curiosité. Mais y a des tas de choses qui peuvent être amenées en classe. Surtout en maternelle, c'est en plein l'âge où les enfants sont curieux de tout (et ne restent pas concentrés très longtemps et c'est tant mieux, comme ça une demie heure, une heure peuvent suffir!). Mais même, à tous les âges ça vaut le coup (tant que l'enfant est d'accord, bien entendu!) 

Je me souviens (en tant qu'instit) d'une maman qui était venue parler à la classe d'un voyage qu'ils avaient fait en famille à Madagascar durant les vacances. Elle avait ramené des diapos intéressantes (une école de là-bas, des enfants, des paysages etc..), on avait échangé, posé des questions, c'était passionant pour tout le monde. Avant le départ,  il me semble que certains enfants avaient aussi donné des livres pour distribuer dans les écoles là-bas.

Je me souviens aussi dans une maternelle d'une "semaine des parents" où chacun venait si il le souhaitait partager un savoir faire dans les classes. Il ya eu des musiciens bien sûr, des artistes peintres, des clowns, des magiciens, mais d'autres parents ont fait autrement. Certains ont amené des fruits exotiques à découvrir et déguster, du bricolage, des expériences... en faisant preuve de créativité. C'était passionant.

Bon, je sais bien que moi je suis une extrémiste des sorties scolaires, une droguée, une intoxiquée, mon cas est désespéré, c'est comme ça, ça ne changera pas. Mais même pour les parents qui ne sont pas très chauds, et surtout pour les parents qui n'ont jamais eu l'idée, ou ceux qui n'osent pas, je dirais foncez, tentez le coup... juste pour voir!

C'est important que les parents participent, investissent les écoles, soutiennent, apportent un + à ce qui existe déjà. Pas pour venir fliquer bien sûr, juste pour partager, juste pour créer du lien, créer des passerelles entre l'école et la maison, entre l'école et la vraie vie, juste pour fabriquer des souvenirs et bousculer un peu le quotidien de chacun. C'est toujours bon à vivre, non?

Prochaine étape pour moi, aller chanter avec ma guitare dans la classe de ma fille en MS (et venir avec mon violoncelle pour le faire découvrir, le faire toucher... J'ai deux semaines de vacances scolaires pour m'entrainer et être au point (en piochant du temps par ci par là)!

playmocello