Comment un petit garçon de 20 mois s'approprie-t-il un nouveau lieu, de nouvelles têtes, de nouveaux codes?

Mardi, en un quart d'heure de tête à tête, j'avais juste eu le temps de suivre ce petit garçon qui vient d'arriver chez moi dans un jeu qu'il avait initié avec deux chevaux et leur chevalier. Un rouge et un bleu. On en avait un chacun. On mettait chaque chevalier sur son cheval, hie!, en vanat!, on galopait et boum! Tombé! Eclats de rire.

En boucle pendant 10 minutes. Avec le même émerveillement et la même surprise à chaque "Tombé!" bien évidemment!

2cb66781-a64b-25a5-3b7c-c7e7604df7b7

 

Aujourd'hui donc ce petit garçon revient en fin de matinée avec ses parents pour rester un peu plus longtemps avec moi et déjeuner sur place. Il me dit bonjour, dit bonjour au chien, se trompe de nom (pour le chien!), s'en rappelle, le répète en boucle, aperçoit les figurines posées sur leur étagère et fonce droit dessus pour me les apporter alors que je suis en train de parler avec les parents. Comme une vraie façon de se retrouver, un rappel à ce moment de tête à tête partagé la veille. Là, je me suis dit Ah ok, c'est un moment hyper important à ne pas louper là! Il est en train de me dire bonjour à sa manière à lui!

Il tire mon pull: "Tombé! Tombé" pendant que je parle encore à ses parents. Je lui ai dit que je me souvenais moi aussi de notre jeu, j'ai raccompagné ses parents à la porte et on s'y est remis direct. Au même endroit que la veille, bien entendu. Le même rituel du début à la fin, le même éclat de rire et puis c'était bon, il a pu passer à autre chose.

J'ai vraiment eu l'impression qu'une étape fondamentale venait de s'être jouée là, dans ces quelques minutes répétées de connexion l'un à l'autre.

Et l'heure s'est passée, d'expérimentations en découvertes. 

Avec le recul de mon expérience perso, mes lectures, mes enfants qui ont grandi et ceux des autres, j'arrive vraiment aujourd'hui à voir cet âge charnière des 2ans comme un âge de pure expérimentation. Rien de plus. Tout ce que ce petit garçon ne cesse de faire sur le temps d'accueil n'est rien d'autre qu'une manière de faire connaissance, apprendre les codes de cette nouvelle maison, m'apprendre les siens. BOucher, déboucher un feutre, essayer d'écrire sur le mur, sur la chaise, sur le sol, sur la feuille, observer mes réactions, mes mimiques, répéter chaque mot que je prononce et recommencer encore, répéter les mêmes gestes jusqu'à se les approprier, se tromper, recommencer, demander, essaye, se tromper, recommencer encore, assimiler et passer enfin à autre chose (avant d'y revenir!)... Le mouvement perpétuel. C'est épuisant ET passionant :)

Aujourd'hui ce petit garçon a aussi fait connaissance avec ma fille devenue "La grande" le temps d'un repas. Ils apprennent aussi l'un et l'autre à délimiter la place de chacun. Deux heures bien intenses donc mais fondamentales. Le repas d'ailleurs est passé en arrière plan pour tout le monde tant il y avait à découvrir. 

Et voilà une nouvelle étape de passée.....